Menu

Top Navigation Example

Siege social: 4, rue MBC, Lathan, Bon Repos, HT6312, Téléphone/Whatsapp/MonCash: (509)38407775. Email: haitanastronomicalsociety@rocketmail.com

Télescope chez astroshop

samedi 28 janvier 2017

Explosion de la navette Challenger

Aujourd'hui: l'anniversaire tragique de l'explosion de la navette spatiale Americaine, Challenger, le 28 Janvier 1986.


dimanche 15 janvier 2017

Discours du Président de la SHA a l'occasion de l'anniversaire de l'association

Aujourd’hui, c’est la quatrième année d’existence de la Société Haïtienne d’Astronomie.
Effectivement, comme le disent l’acte constitutif et le procès verbal déposés au Ministère des Affaires Sociales a Port-au-Prince :

« Nous, NARCISSE Rulx, NARCISSE Rosèlene Paraison, STINFIL Jean Théogène, CLERVEAU Edomith, PIERRE Eliode, PARAISON Buto, PARAISON Marco, PARAISON Maxo, VERTUS Wakinson, LAGUERRE Myriam, Membres fondateurs de l’Association “Société Haïtienne d’Astronomie”, réunis a Lathan (Bon Repos) le 15 Janvier 2013 en vue de fonder une Association et de faite avons fonde ladite “Société Haïtienne d’Astronomie” »

« L’An 2013 et le 15 Janvier, nous, membres fondateur de l’Association, avons décidé de fonder et de fait avons fonde une Association dénommée: Société Haïtienne d’Astronomie” et ayant pour sigle « SHA ». »

Depuis Janvier 2013, nous nous battons donc, sans moyen économique pour notre rêve: informer, éduquer et communiquer l'astronomie de base aux Haïtiens. Ca n'a pas été du tout facile.
Il est vrai que notre devise est « L’Univers pour Frontières », devise dérivée d’un rêve de Jean Jacques 1e (Jean Jacques Dessalines) qui voulait « La Mer pour Frontières » pour la nation Haïtienne naissante, mais la réalité actuelle est différente.
Plusieurs problèmes ont émergé:

1-Pas de support économique du tout.

Le système d'association avec membres cotisant ne fonctionne pas. Les quelques membres adhérents, en réalité, se sont vu donner des cartes gratuites de membre. Les levées de fonds sur Internet ne marchent pas... a l'exception d'une levée de fond a succès organisée par Astronomes Sans Frontières pour notre projet de broadcaste régional "Astronomie en Equilibre"; malgré tout l'argent n'a pas été reçu jusqu’à date où déjà une deuxième saison de cette émission de radio est en cours, grâce au succès de la première saison et au bon désir de la station Équilibre FM (90.9 FM).
Face à cette situation: Une partie des fondateurs utilise leur propre argent pour le strict nécessaire d’un rare projet fonctionnant (Dr Narcisse (moi-même), Dr Clerveau et Dr Eliode Pierre). Dr Pierre nous a donne accès à quelques minutes dans ses émissions radiophoniques. Certains fondateurs, s’étant déjà engagés dans cette aventure éducative, s’investit en disponibilité pour des services importants pour la survie de l’association (Mrs Stinfil et Vertus). D’autres nous supportent moralement (Mme Narcisse, Mrs Paraison (père et fils)). Sans oublier Ingrid Narcisse Badio (ma sœur) qui met a notre disponibilité son Institution scolaire pour l’administration de l’association et certaines interventions avec les élèves.
Tout ca, que ce soit de l’argent, très peu qu’il soit, ou d’autres apports valorisés, nous aident à survivre.

2-Entourage, même immédiat, désintéressé : 

L'astronomie, pour la plupart, est inconnue ou confondue à l'astrologie. Il n'y a pas de débouché économique pour les astronomes en Haïti d'où le désintérêt complet même des premiers adhérents au mouvement. Les membres des premiers clubs créés par l’association sont complètement déconnectés. Des cartes de membres ont été distribuées, gratuitement en plus, pour encourager certains dans leur adhérence. Ca n’a pas marché, n‘autorisant plus la validation qui allait suivre avec les vignettes.
Des séances de formations hebdomadaires au début de l’année 2016 furent organisées au siège social les samedis ; des fois deux y assistaient au début ; finalement aucun n’y venait.
Face à cette situation: Tendance actuelle a ne plus faire d’astronomie de groupe ; encouragement de l’astronomie individuelle et rencontre virtuelle s’il y a lieu.
Les rassemblements sont toujours programmés pour les grandes dates internationales de l’astronomie : Asteroid Day, Youri’s Night, Astronomy Day, Journée de a Terre, etc.

3-La survie quotidienne de chacun. La recherche de l'argent pour la survie 

Chacun (même les fondateurs du mouvement) a une profession, un métier ou une activité non du secteur de l'astronomie, pour survivre dans le pays (médecins, infirmière, prothésiste, commerçants, chauffeur de taxi, avocat). L'activité en question entraine un contexte de contrôle strict par le patron ou l'activité elle-même, sinon pas d'argent et début des troubles sociaux et familiaux suivis de dérisions ironiques et sociales avec risque de folie.
Face à cette situation: Il faut qu’on continue à survivre, sinon qui va tenir haut le flambeau de l’association et continuer avec notre objectif d’informer, d’éduquer et de communiquer l’astronomie de base aux Haïtiens ? Qu’on continue ces activités, principales je dois l’admettre, mais qu’on reste motiver car, comme on le répète souvent dans certains épisodes de broadcaste, l’astronomie a toujours été, est et sera toujours une aventure Humaine ; nous les Haïtiens, nous faisons aussi parti des Humains.

4-Pas de support des autorités:

Bien sur, ils ont d'autres chat a fouetter. L'instabilité politique, économique et les problèmes de sécurité expliqueraient leur désintérêt mais leur mépris est trop remarquable. Des exemples clairs: un projet clair, et financé en plus, n'a pas été réalisé a cause de ce dédain; il s'agissait d'intégrer Haïti dans le réseau international d'interférométrie de télécopie en radio astronomie. L'ancienne antenne de Saboureau (Cabaret) était sélectionnée pour ce projet, mais aucune réponse des autorités alors que les responsables internationaux nous contactaient dans l'association et nous étions très gênés de leur dire que les autorités responsables ne sont pas intéressés.
Face à cette situation: Pas de réponse claire, il faut l’avouer. Il reste quand même a espérer qu’avec les brodcasts nationaux que nous comptons faire (si nous obtenons des heures d’émission sur une station nationale) qu’ils seront aussi sensibilisées par l’importance de l’astronomie même pour un pays comme le notre.

5-L'international peut-être soupçonneux:

C'est à se poser des questions de ce genre. Notre objectif principal est la vulgarisation de l'astronomie dans notre milieu. Mais il faut admettre que c'est étrange, faire de l'astronomie en Haïti! Alors qu'on ne peut même pas s'entendre pour faire une élection sans embrouille! Quelle garantie qu'on puisse suivre la méthode scientifique?
Face à cette situation: Nous maintenons une transparence évidente. Notre objectif n’est pas utopique, malgré les difficultés liées a notre contexte géo-socio-politique. Des documents ont été mis à la disposition du public intéressé : Document Stratégique, Statuts, disponibles sur notre site web ou sous demande directe.
D’autres documents sont devenus caduques, comme ceux relatifs aux clubs d’astronomie lies a l’association ou encore des rapports de comptabilité entamés (ces derniers sont toujours disponibles mais non a jour devant la débâcle financière subie par tarissement plus que quasi complète des ressource économiques). Certains documents audio et vidéo ont été mis en ligne sur les réseaux sociaux et parfois même en direct (Google On Air) pour valider nos activités. Nous avons pu bénéficier de la présence de journaliste étranger au cours de notre Yuri’s Night, par exemple.

De toute face, la Société Haïtienne d’Astronomie a survécu et nous remercions Dieu et tous ceux qui croient que l’astronomie en Haïti est possible.

Bonne Fête a tous les intéressés Haïtiens à l’astronomie !






Fondateur et Actuel Président du Comité Directeur

Société Haïtienne d’Astronomie
           N.B.: version téléchargeable en PDF ici.

mercredi 11 janvier 2017

KAGUYA taking around "Tsiolkovskiy"

Vue du cratere Tsiolkovskiy, sur la face cachee de la Lune, par la sonde japonaise Kaguya de la Jaxa lors de ses survols de la Lune. © Jaxa

Info de Wikipedia:
Tsiolkovskiy est un très grand cratère lunaire situé sur la face cachée de la Lune. Au centre du cratère s'élève un large pic résultant du choc dû à l'impact initial, couvrant une superficie de 400 km2. Le bord du cratère Tsiolkovskiy est touché au nord-ouest par le grand cratère Fermi de même taille que lui. Près de ces deux immenses cratères lunaires formant un large bassin, se trouve, à l'ouest, le grand cratère Gagarine. C'est l'engin spatial russe Luna 3 qui a été le premier a photographier le cratère Tsiolkovskiy et l'ensemble de la face cachée de la Lune en 1959.

L'astronaute Harrison Schmitt membre de l'équipage d'Apollo 17, a fortement recommandé le cratère Tsiolkovskiy pour se poser sur la Lune.

En 1961, l'Union astronomique internationale a donné le nom de l'astronome russe Constantin Tsiolkovski à ce cratère lunaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/

samedi 7 janvier 2017

Jupiter et ses satellites galiléens

Ce fut le 7 Janvier 1610 que Galilée découvrit ces lunes de Jupiter (Io, Ganymède, Callisto et Europe) dans un contexte de prédominance du géocentrisme.
Cette découverte (utilisant ses lunettes astronomiques récemment recouvertes aussi) servira pratiquement de preuve que tout ne tourne pas autour de la planete Terre, une thèse avancée bien avant lui par Copernic mais non acceptée par le milieu religieux et scientifique de l’époque.

mercredi 4 janvier 2017

Planification for Asteroid Day Haiti (Facebook)

 Facebook Page for Asteroid Day Haiti Event
Visit our Facebook Page Event to plan with us.

We need to schedule event in your school institutions or university as soon as possible to set up clear programmation.

dimanche 1 janvier 2017

Bonne Annee 2017

La Société Haïtienne d'Astronomie vous souhaite ses meilleurs voeux pour l’année 2017!
The Haitian Astronomical Society wish you an Happy New Year 2017!